Sauter la navigation

Ce  que VirtualDub sait ouvrir

Nativement, VirtualDub supporte en entrée les fichiers AVI et MPEG-1.

Malgré ces limitations, il est tout à fait possible d’ouvrir d’autres formats de fichiers grâce aux plugins d’importation et AviSynth.

Les plugins

Ce sont des petits modules additionnels développés en vue de gérer des formats supplémentaires (MPEG-2, Windows Media, QuickTime, Flash Vidéo, AC-3 et FLIC). Il y a également un plugin DirectShow qui permet d’ouvrir tous les formats de fichiers lisibles sous Windows Media Player.

Leur installation est très simple.

Etape 1 – Télécharger les plugins sur le site français de VirtualDub. Ils sont disponibles à l’unité ou sous forme de pack qui en automatise l’installation.

Etape 2 – Créer un nouveau répertoire nommé Plugins32 à la racine du dossier d’installation de VirtualDub (par défaut sous Program Files)

Etape 3 – Décompresser les archives des plugins dans le répertoire Plugins32. VirtualDub les chargera automatiquement au démarrage et les formats de fichiers vidéo correspondants peuvent désormais être ouverts dans VirtualDub.

Certains plugins disposent d’options complémentaires accessibles depuis la fenêtre d’ouverture de fichiers, à découvrir en cochant Afficher les options d’importation supplémentaires.

AviSynth, la méthode universelle

AviSynth est un frameserver (serveur d’image). Son rôle consiste à décoder une vidéo et à l’envoyer dans une autre application, image par image et sans création d’aucun fichier temporaire.

En pratique, AviSynth utilise des scripts, c’est-a-dire de simples fichiers texte saisis dans le Bloc-notes de Windows et enregistrés avec l’extension .avs au lieu du .txt habituel. VirtualDub est capable de les ouvrir.

La méthode expérimentée utilise le filtre d’importation DirectShowSource. Comme son nom l’indique, ce filtre accède au fichier en se servant de l’architecture DirectShow. C’est le système de lecture mutilmédia de Windows, dont se sert Windows Media Player, à l’instar de bien d’autres lecteurs. Plus clairement dit, si une vidéo est lisible par WMP, elle pourra en théorie être ouverte dans VirtualDub via AviSynth.

Le script a la structure suivante : DirectShowSource(« Nom_du_fichier »[,fps])

Les chemin et nom  exacts du fichier (y compris son extension) doivent être saisis entre parenthèses. L’argument fps (frame per second, soit le cadencement de l’image) est facultatif mais parfois nécessaire pour ouvrir la vidéo (par exemple fps=25).

Etape 1 – Télécharger et installer AviSynth.

Etape 2 – Appeler le Bloc-notes et y copier/coller le script suivant en prenant soin de remplacer la partie entre parenthèses par les chemin et nom du fichier vidéo.

DirectShowSource(« C:\Mes documents\Videos\Mon film.mpg »)

Etape 3 – Enregistrer le script en donnant l’extension .avs.

Etape 4 – Ouvrir le script dans VirtualDub. La vidéo sera immédiatement chargée et prête à la conversion en AVI.

Tous les logiciels utilisés sont gratuits.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :